Comment utiliser les huiles essentielles ?

 

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de trois façons :

  • par la voie cutanée :

    - Vous diluerez l'huile essentielle dans une huile végétale (pour le corps : 50 gouttes d’huile essentielle pour 50 ml d’huile végétale, pour le visage : 15 gouttes pour 50 ml). Appliquez le mélange sur la peau sous forme de massage.

    - Vous pouvez utiliser certaines huiles essentielles exceptionnellement pure, sur une petite surface de peau et après avoir fait un test cutané dans le pli du coude afin de vérifier votre sensibilité à l'huile appliquée. Attention, certaines huiles essentielles peuvent être irritantes pour la peau ou photosensibilisantes (bergamote, orange, citron…)

La cosmétique maison se développe de plus en plus : Chacun peut créer ses propres produits cosmétiques à partir d'huiles essentielles et de produits naturels (masque, gommage, crème de jour/de nuit, lait corporel...) Venez découvrir nos recettes cosmétiques et trouvez les huiles essentielles qu'il vous faut dans notre boutique.

  • par la voie interne (orale, rectale) :
    • Voie buccale (sur un support alimentaire ou un comprimé neutre ou encore en gélule préparée par votre pharmacien (sur prescription médicale)). Dans le cas de la voie buccale, les huiles essentielles sont absorbées par le système digestif. N'avalez jamais une huile essentielle pure car elles sont très concentrées ! Il faut toujours les diluer dans une substance liquide grasse et/ou sucrée : sirop de riz, sirop d’agave, sirop d’érable, miel, ... De même si vous les utilisez en cuisine, diluez-les dans : pâte à gâteau, jaune d’œuf, alcool, huile végétale (au goût le plus doux possible : huile d’olive douce ou huile d’amande douce par exemple). Pour ajouter une huile essentielle à un plat, ajoutez-là en toute fin de cuisson. Découvrez nos recettes culinaires avec les huiles essentielles. Il faut également respecter les quantités, et essayer de ne pas dépasser les 6 gouttes par jour.
    • Voie rectale (préparation de suppositoires par un pharmacien (sur prescription médicale)). Dans le cas de la voie rectale, l'administration est efficace et le résultat est très rapide, notamment auprès des enfants ou des personnes dont le système digestif ne pourrait pas supporter les produits aromatiques.
  • par les voies respiratoires :

    inhalations (en cas de rhume par exemple) : Versez dans un bol ou un récipient à inhalation (vendu en pharmacie) de l'eau bouillante et ajoutez-y les gouttes d'huile essentielle (la quantité varie selon l'huile essentielle utilisée). Placez une serviette ou un torchon sur votre tête et placez votre nez au dessus du bol (attention à la chaleur de la vapeur !), respirez la vapeur pendant une dizaine de minutes. L'inhalation est très efficace pour dégager les voies respiratoires et pour lutter contre les infections.

    olfaction : Versez quelques gouttes sur un mouchoir, un papier, ou même sur votre oreiller (notamment pour les problèmes d'insomnie) et respirez-le pendant quelques minutes.

    diffusion atmosphérique (voir nos diffuseurs) : Il existe un grand nombre de diffuseurs d'huiles essentielles qui vous permettront de bénéficier des bienfaits olfactifs des huiles. Bien associés, leurs parfums auront des vertus apaisantes, toniques ou relaxantes et vous garantiront ainsi un bien être certain dans votre lieu de vie.

    En diffusion, évitez les HE contenant phénols ou cétones (Origan, Clou de girofle, Sarriette, Thym, Sauge officinale...) ainsi que les HE de cumin, cyprès, carotte, hélichryse italienne, genévrier (en raison de leur odeur).

     
  • Respiratoires et cutanée : bain aromatique (attention l'huile essentielle ne se dilue pas dans l'eau, il vous faudra donc la diluer (environ 20 gouttes) au préalable dans du lait, du miel ou de la crème par exemple)

Attention !

Il faut rester très prudent car chaque huile essentielle ne s'utilise pas forcément de toutes les manières possibles. Certaines ne devront pas être appliquées sur la peau, d'autres ne pourront pas être ingérées, et d'autres ne devront pas être utilisées en diffuseur. Vérifiez toujours les voies d'administration possibles de vos huiles essentielles avant de les utiliser.

 

Certaines huiles sont photosensibilisantes (exemple : angélique, citron, bergamote, mandarine, orange, pamplemousse, verveine), il ne faudra donc pas les utiliser par voie cutanée et s'exposer ensuite au soleil.

 

Certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.
Si vous souhaitez appliquer un traitement aux huiles essentielles chez un enfant, il est impératif d’aller voir un thérapeute.

Quant aux femmes enceintes, elles peuvent seulement utiliser une liste bien définie d’huiles essentielles à partir du 4ème mois de grossesse.

 

Avant d'utiliser des huiles essentielles, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.