Bienvenue dans la cuisine aux huiles essentielles !

 

On peut s'intéresser à la cuisine aux huiles essentielles pour des raisons pratiques : ces petits flacons d’huiles essentielles permettent de remplacer les fleurs et les herbes fraîches (lavande, basilic, aneth, ...) ou même les fruits et les épices (orange, citron, gousses de vanille, ...) lorsque ce n'est pas la saison ou tout simplement lorsque l'on ne les a pas sous la main.

On peut s'y intéresser aussi pour des raisons écologiques : les huiles essentielles sont une alternative naturelle aux arômes artificiels.

Mais on peut aussi s'y intéresser tout simplement par curiosité ! La cuisine aux huiles essentielles vous amènera à des expériences surprenantes car ces huiles donnent aux préparations une saveur qui ne ressemble pas à celle apportée par les épices en poudre, les zestes d’agrumes ou les herbes séchées.


Conseils lorsque vous utilisez les huiles essentielles en cuisine
Conseil N° 1 :
Ne jamais faire consommer d'huiles essentielles aux femmes enceintes ou allaitantes, aux bébés et aux jeunes enfants (moins de 7 ans) (exceptées certaines HE, mais dans le doute, ne le faites pas).
Attention aussi aux personnes souffrant d’allergies importantes, des composants de certaines huiles essentielles peuvent être déconseillés.
 
Conseil N° 2 :
N'oubliez pas que certaines huiles utilisées en aromathérapie ne sont pas utilisables en alimentation.
Si vous souhaitez modifier une huile essentielle par une autre, vérifiez toujours que cette dernière fasse partie de celles que l'on peut ingérer.

Conseil N° 3 :
Le dosage s’effectue à la goutte près !
Parfois, il suffit d’une goutte de trop pour que la préparation devienne immangeable. Respectez la quantité notée dans la recette pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
En général, on comptera 1 à 3 gouttes d'huile essentielle par kilo ou litre de préparation culinaire (et 10 à 15 gouttes par kilo ou litre s'il s'agit d'essence et non d'huile essentielle)
Conseil N° 4 :
Utilisez toujours des huiles essentielles bio respectant des normes alimentaires, certifiées Ecocert ou autre label réputé (huile non-bio = risque d'absorber des pesticides).

Pour des variations salées telles que : clafoutis salés, dips ou caviar de légumes, mayonnaise, sauce salade, marinades ou encore purée de légumes, on pourra utiliser en particulier les huiles essentielles suivantes :

Aneth (+) / Basilic (+) / Carvi (+) / Fenouil (+) / Thym doux (+) / Sarriette (+++) / Citron (+) /

Et aussi la menthe poivrée (+++), mais plutôt pour les marinades.

Plus la puissance est forte, moins il faut ajouter de gouttes à la préparation. En règle générale, ne dépassez pas 1 goutte d’huile essentielle de menthe.
Essayez les clafoutis salés en ajoutant de l’huile essentielle de basilic, de thym ou de fenouil à la pâte.

N'hésitez pas également à les utiliser pour agrémenter une recette de caviar d'aubergine, de guacamole ou autre tartinade de légumes.

On peut aussi innover avec une mayonnaise à l’essence de citron, ou encore à l'huile essentielle de basilic, d’aneth…

Une purée de légumes originale ? Vous pourrez également ajouter une goutte d’huile essentielle une fois la cuisson terminée, en la diluant dans une cuillerée d’huile d’olive.
Et bien entendu pour vos sauces salades et marinades, il suffit de diluer l’huile essentielle dans l’huile de la recette.

 


Pour des variations sucrées telles que : compote, confiture, salade de fruits, crèmes brûlées, gâteau, ganache, on pourra utiliser en particulier les huiles essentielles suivantes :

Agrumes* (+) / Vanille (+) / Cardamome (++) / Cannelle (+++) / Gingembre (++) / Menthe poivrée (+++) / Lavande (++)

* citron, bergamote, orange, mandarine, pamplemousse, cumbawa


Plus la puissance est forte, moins il faut ajouter de gouttes à la préparation. En règle générale, ne dépassez pas 1 goutte pour les huiles essentielles de cannelle, gingembre et menthe.

Les huiles essentielles apportent une saveur aérienne incomparable dans les desserts et font également des merveilles dans les confiseries.
Vous pouvez en ajouter dans les compotes, hors du feu, une fois la cuisson terminée.
Pour des crèmes brûlées aux différentes saveurs, vous pouvez délayer une huile essentielle dans les jaunes d’œuf. Je vous conseille la bergamote !

Dans les confitures, attendez également le dernier moment pour délayez l’huile essentielle dans une cuillerée à soupe du mélange, avant de bien remuer toute la préparation puis de mettre en pots.
 
Pour une salade de fruits parfumée, délayez une huile essentielle dans du miel ou du sirop d’agave, par exemple, avant d'ajouter ce mélange aux fruits.

Vous pouvez également utiliser les huiles essentielles dans vos gâteaux, en les intégrant dans la pâte juste avant cuisson, et en mélangeant bien.
Pour une ganache au chocolat noir, délayez l’huile essentielle dans la crème liquide, à incorporer au chocolat hors du feu.